Delphi
12°
Clear
07:4618:41 EEST
Feels like: 12°C
Wind: 3km/h E
Humidity: 70%
Pressure: 1023.03mbar
UV index: 0
ThuFriSat
min 10°C
24/12°C
25/12°C

Parnasse

Le parc national de Parnasse

Le Parnasse est un des plus grands massifs montagnards de la Grèce Centrale et une des montagnes grecques les plus hautes. Il s’étend sur trois départements, la Béotie, la Phthiotide et sa plus grande partie sur la Phocide. Son altitude est de 2.547 mètres et son sommet le plus haut s’apelle Liakouras. A son nord-ouest il est lié avec Giona et au sud avec Kirphi. La montagne a été nommé par le héros homonyme de la mythologie grecque, qui était le fils de Cléopompos (ou de Poséidon) et de Cléodora et qui avait bâti sur la montagne une ville détruite par le cataclysme de Deucalion. Toutefois, la provenance étymologique du nom est préhellénique et renvoie aux Pélasges.

La montagne est délimitée à l’est par la vallée du Céphise Béotien et à l’ouest par la vallée d’Amphissa. La particularité géologique de Parnasse consiste dans le fait qu’il est particulièrement riche en gisements de bauxite, ce qui a mené au creusage systématique déjà depuis la fin des années 1930, résultant à l’usure écologique de la montagne. De l’autre par, la biodiversité importante de la flore ainsi que de la faune, a conduit les responsables à créer la Futaie Nationale du Parnasse déjà depuis 1938, l’année du début de l’exploitation systématique des gisements de bauxite. La Futaie couvre 36.000 arpents et elle s’étend sur la région montagneuse délimitée par Delphes, Arachova et Agoriani. Entre les espèces endémiques protégées se trouvent le sapin de Céphalonie et la pivoine du Parnasse. Le Parc est également habitée périodiquement par des oiseaux prédateurs, mais aussi par des loups, des sangliers, des belettes, des furets, et d’autres espèces. 

Un centre de ski opère à Arachova depuis 1976 avec deux pistes, une à Fterolakka et une à Kellaria.

 

 Mythes et légendes du Parnasse 

Les anciens considéraient que le mont Parnasse était une montagne sacrée, possiblement la deuxième en sainteté après Olympe. Selon le mythe, Deucalion et Pyrra se sont échoués avec leur “arc” à son sommet lors du cataclysme. Un autre mythe concernant la même période mentionne que les habitants de la ville fondée par l’héros Parnassos étaient les seuls survivants après le cataclysme quand ils ont suivi les hurlements des loups et remontés à une altitude par-dessus des eaux cataclysmiques. Là, ils ont fondé une ville appelée Lykoreia. On considère que ‘Liakoura’, l’appellation contemporaine du sommet le plus haut de la montagne, provient de cette appellation initiale.

La montagne fut liée à Apollon très tôt. Il est considéré que c’était ici qu’Apollon a rencontré Orphée et il lui a offert la lyre en or et le talent de dompter les animaux sauvages avec sa voie et sa chanson. Toujours à Parnasse, Apollon a tué Python, le serpent terrible qui gardait le sanctuaire des déesses chtoniennes et il a acquiert le don de la divination, qu’il a légué à son prêtresse, Pythie. L’antre Corycien fut depuis les profondeurs de l’antiquité un lieu de culte et il fut lié avec Pan et les Muses (bien que, selon une autre version, la demeure des Muses était le mont Hélicon).

La liaison de la montagne avec les Muses a initié sa “mythification” moderne, à travers le courant poétique-artistique du 19ème siècle appelé “Parnassisme”. Le mouvement du Parnassisme fut établi en France lors des années 1866-1876 comme une réaction au romantisme, en rétablissant des éléments du classicisme et en insistant sur le dogme “L’art pour l’art” initialement exprimé par Théophile Gautier. La revue “Le Parnasse Contemporain” publié pour la première fois en 1866 par Catulle Mendès et Xavier Ricard contenait des allusions directes au mont Parnasse et à son aspect mythologique en tant que résidence des Muses. Les parnassistes, qui n’ont pas dépassé en nombre une vingtaine de poètes, ont eu un impact assez important sur la vie intellectuelle de Paris, surtout à travers leur persistance à la perfection vocabulaire et métrique. Le parnassisme a influencé nombre de poètes Français, comme Baudelaire, ainsi que la poésie grecque, surtout Palamas et Gryparis.

Le nom de la montagne (Mont Parnasse) a aussi nommé un quartier parisien de la rive gauche de la Seine, où affluaient des artistes et des poètes, qui récitaient leurs poèmes publiquement. Aujourd’hui, Montparnasse est un quartier parisien de renommé et des nombreux personnages illustres de l’art et de l’esprit sont enterrés dans son cimetière.


L’Antre Corycien

Cette formation géologique avec ses plaques en calcaire et en schiste allant dans des directions opposées pourrait être la raison que Delphes soit parsemé de petites grottes et cavernes. La plus importante en est l’antre Corycien qui date au Pléistocène et se trouve à 11 kilomètres de Delphes. Il se trouve à une altitude de 1.360 mètres et il est entouré d’une forêt de sapins. Pausanias a décrit que lors de l’Antiquité un sentier serpentant menait vers cette caverne. Cet endroit a révélé des traces d’habitation et de culte qui remontent à la période néolithique. L’antre Corycien était dédié au Pan et aux Nymphes Coryciennes. Selon le mythe, Apollon pourrait avoir séduit la nymphe corycienne à cet endroit précis.
Apollodore mentionne également que cette nymphe a donné naissance à son fils Lykoros dans cette caverne. Selon d’autres théories, le nom de l’antre provient des stalactites qui se trouvent à son intérieur et qui ressemblent à des cuirs (coryces). La caverne se compose de deux salles principales et elle se poursuit dans une grande profondeur à travers un tunnel étroit. La première chambre a une hauteur de 50 mètres et des dimensions d’environ 90 x 60. Elle est remplie plein de stalactites avec quelques complexes de stalagmites tout autour. Un d’entre eux, avec une superficie assez étendue, s’appelle Trapeza et l’on considère que les pèlerins tout au long de l’Antiquité laissaient leurs offrandes ici.
La recherche archéologique de la caverne, qui s’est achevée en 1970-71 par Pierre Amandry, a rapporté des milliers de trouvailles, surtout des objets de céramique, mais aussi plus de 25.000 de jarrets d’animaux, probablement liés à une activité divinatoire. Durant l’invasion perse de 480 av. J.-C., les habitants de Delphes se sont refugiés dans l’antre, car l’entrée petite et pas du tout remarquable pourrait facilement échapper l’attention des envahisseurs.

Weather @Delphi

Delphi
12°
Clear
07:4618:41 EEST
Feels like: 12°C
Wind: 3km/h E
Humidity: 70%
Pressure: 1023.03mbar
UV index: 0
ThuFriSat
min 10°C
24/12°C
25/12°C

x